Parad’IT : les scarewares

Après les virus, chevaux de Troie, vers, clickjacking, Spyware, et autres malwares voici le … « Scareware » !!! En avez-vous déjà entendu parler ? Savez-vous ce que c’est ? S’agirait-il d’un « logiciel effrayant » ?

L’idée est presque bonne. Il s’agit en fait de jouer avec la peur des virus des internautes. Une fenêtre pop-up apparait sur l’écran indiquant à l’internaute qu’un virus (imaginaire) a été détecté, ou infecte son ordinateur, et vous recommande d’acheter un logiciel proposé pour l’éliminer. Bien sure, il n’y a pas de virus.

Les auteurs

  • Les éditeurs de solutions antivirus
  • Les hackers ou cybercriminels

Les cibles

Les buts

  • Augmenter la vente de (prétendus) logiciels de protection contre les logiciels malveillants et autres virus
  • Faire du Phishing
  • Conduire l’internaute à un site malveillant

Les risques

  • Télécharger des Spywares et malwares
  • Télécharger de faux antivirus. Exemple : Twitter a été la cible de scarewares redirigeant ses utilisateurs vers des sites infectés
  • Cliquer sur un lien conduisant à un site malveillant
  • Donner accès à vos données personnelles
  • Payer pour une solution inefficace voir un malware

Les solutions

  • Ne pas cliquer sur la fenêtre pop-up
  • Ne pas télécharger le logiciel proposé
  • Ne pas donner l’autorisation d’effectuer un scan de son disque dur
  • Microsoft s’est lancé dans une lutte acharnée contre ces pratiques
  • Google quant à lui banni les sites responsable de scarewares de l’indexation du moteur

Quelques éditeurs de scarewares à éviter

  • Registry Cleaner XP
  • Antivirus 2009
  • Malwarecore
  • WinDefender
  • WinSpywareProtect
  • Winfixer appelé aussi : ErrorSafe, WinAntiVirus, ou encore DriveCleaner
  • XPdefender

Si vous voyez apparaître une fenêtre pop-up avec le nom de l’un de ces éditeurs faites bien attention. Si vous avez été victime de l’un d’entre eux ou d’autres ne figurant pas sur cette short-list, n’hésitez pas à nous en faire part.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :