L’affaire Rio Tinto

Parad’IE vous avait parlé de cette affaire, il y a quelques temps. La décision du tribunal de Shanghai  a été rendue lundi 29 mars.

Les quatre salariés du groupe minier australien Rio Tinto, arrêtés en juillet 2009 au moment ou le groupe australien était en pleine négociation avec les aciéristes chinois pour le renouvellement des contrats sur le minerai de fer, sont accusés d’espionnage industriel et de corruption et ont été condamnés à des peines de 7 à 14ans de prison.

Quelles conséquences aura cette condamnation sur les relations entre Canberra et Pékin ?C’est la question que se pose le journal Le Monde.

Réputation des entreprises et des Etats, justice équitable entre un pays, relations économiques vitales : quelle place pour la diplomatie dans la guerre économique?

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :