Virtualisation, Cloud computing et sécurité

Il y a quelques mois, Parad’IE avait mis en avant la sécurité et la virtualisation. Aujourd’hui, on parle autant de virtualisation que de Cloud computing, technologies très liées et dont les conséquences en termes de sécurité peuvent être dramatique. A ce titre voici le très bon article de techniques de l’ingénieur qui évoque 5 points pour sécuriser un réseau virtuel.

« Selon l’entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées Gartner, d’ici à 2012, 60 % des serveurs virtualisés seront moins sécurisés que les serveurs physiques qu’ils sont censés remplacer. Actuellement, la plupart des entreprises déploient sur leur réseau des technologies de virtualisation sans impliquer les équipes réseau et de sécurité des systèmes dans les phases de planification. Ainsi, la majorité des entreprises se contente donc de moderniser les réseaux virtuels, en y appliquant les politiques de sécurité réseaux physiques existantes. Ce manque de préparation et de perspective affaiblit considérablement la sécurité du réseau, cette dernière étant l’élément essentiel de la mise en place réussie du cloud computing au sein des très grandes entreprises.

Pour appuyer cette communication de Gartner, l’éditeur finlandais Stonesoft, fournisseur de solutions intégrées de sécurité réseau et de continuité de service, a identifié cinq façons pour les équipes informatiques de se prémunir des menaces et attaques survenant dans le cloud, tout en assurant la bonne mise en œuvre de leurs politiques.

·          Regrouper les identités (Federated ID)

·          Assurer une connectivité permanente

·          Mettre en place une inspection multi-couches

·          Exiger une administration centralisée

·          Protéger les postes de travail virtuels

Retrouvez tous les détails directement à la source.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :