Vous avez dit Robin SAGE?

Des dizaines de spécialistes du renseignement et du monde militaire auraient ajouté une séduisante chercheuse dans leurs contacts sur Facebook, LinkedIn et Twitter, lui donnant accès à des données privées. Ce profil était fictif…..

Source : le dessous des cartes

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :